Night Confession #43 - Répandre l'amitié

Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts mais les souvenirs restent. C'est ce qui fait le sel de la vie, l'accumulation de ces moments de réalité dans notre esprit. Ce message est destiné à plusieurs personnes et elles se reconnaitront. Les exemples cités donnent du corps à ce post qui n'est pas comme les précédents. Plus terre à terre et moins "philosophique".




Après avoir esquivé l'écoute de ses projets, je me suis récemment mis à écouter Mick Jenkins. Son dernier projet The Healing Component et sa mixtape phare  The Water. Sa plume est belle et une chanson a marqué mon esprit et tourne en boucle, Spread Love. Le titre et les paroles incitent à répandre l'amour autour de soi mais cette action est difficile dans le monde qui nous entoure. Je vais désormais placer ici et là, les morceaux que j'écoute pendant que j'écris afin de plonger le lecteur dans l'état d'esprit du moment. 

Les SATANées suggestions des réseaux sociaux me font voir des choses que je ne voudrais pas. Ces SATANées personnes qui ne font plus partie de mon entourage ou qui ont agi d'une mauvaise manière à mon égard. Nous sommes tous responsables de la manière dont on est traité. On a le respect et l'estime que l'on mérite. Aussi, cela n'a pas de sens d'accabler quiconque mais il est plus objectif de faire une introspection et de se remettre en question.

AB-Soul - D.R.U.G.S 
Lorsque nous avons coupé les ponts, c'était pour une question d'estime et de respect. Je n'ai pas été blessé par notre accrochage verbal, ni par les mots qui ont été prononcés. J'ai simplement compris que tu n'avais que peu de considération, et c'était de ma faute. Malgré tes tentatives indirectes de rapprochement, j'ai estimé que cela ne valait plus la peine d'être en contact car ce ne serait plus jamais pareil. Parenthèse d'importance, je suis sincèrement désolé pour ton grand père et j'aurais dû te le faire savoir. Pour revenir au sujet, l'expatriation m'a fait véritablement prendre conscience que l'on pouvait s'entourer de personnes bienveillantes tout en restant soi-même. Peu importe les centres d'intérêts, l'essence se trouve dans les valeurs que l'on partage. Après avoir vu ce mélange des genres, j'ai pris conscience que je n'avais rien en commun avec vous deux. Je ne regrette pas de vous avoir connu car c'était une expérience enrichissante. J'aurais préféré ne pas m'être autant livré car le constat par rapport à votre association c'est que toutes nos interactions étaient vides. Vacuité encore et toujours. Comme me l'a dit un de tes meilleurs amis, je me dois de te souhaiter longue vie et c'est ce que je fais ici car nous n'aurons jamais d'explication sincère.

Maintenant que les choses sont dites, il est utile de préciser que l'exutoire que représente l'écriture n'a aucune volonté d'esquiver une explication réelle. Cela ne serait tout simplement plus nécessaire. En dépit de la déception, c'est un apprentissage. Il est essentiel de toujours tirer du positif de chacune des situations. Plus de nouveaux amis ce n'est pas la vérité, c'est le terme "nouvel ami" dans son ensemble que je rejette. Avec l'expérience, on sait dès le début d'une interaction qui l'on a en face de soi. Par essence, un ami est avant tout une personne prête à nous écouter avec qui on partage des valeurs communes, rien de plus rien de moins.


Dom Kennedy - In Other Words (feat. Troy Nöka)
Tout va plutôt bien ces derniers temps, le moral est bon, l'entourage sain et le monde des "hipsters"  (quel comble de qualifier une population lorsqu'on en fait également partie) n'est plus qu'un lointain souvenir. La nuit est encore jeune et il est temps d'embrayer sur Future Swag de Young Thug pour revenir au quotidien. Ce n'était qu'un atoll d'intimité sur ma mappemonde. Répandons l'amour!