Un court métrage sensibilisateur


Dans le cadre de la cinquième édition du Nikon Film Festival, les cinéastes amateurs sont invités, comme chaque année, à proposer leur court métrage de 140 secondes. Cette année, le thème est "Je suis...". Isabelle Quintard et Fabien Motte ont intitulé leur court-métrage "Je suis à l'heure".

Dans cette vidéo, on voit un jeune homme en route vers un entretien d'embauche. Une fois dans son RER, il s'assurera par tous les moyens d'être à l'heure, allant jusqu'à ignorer le viol qu'une jeune fille est en train de subir à quelques mètres de lui. Mais il n'est pas le seul à rester de marbre, personne ne vient au secours de la victime.
La non-assistance à personne en danger n’est pas un délit fréquemment poursuivi, encore moins condamné. Définie par l’article 223-6 du code pénal, elle est punie de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende.