Kidult critique l'hyper médiatisation du virus Ebola

Le français Kidult, artiste et notamment graffeur, a créé une nouvelle œuvre d'art à Paris afin contribuer au dialogue mondial sur l'épidémie du virus Ebola. 


Le travail controversé de Kidult s'approprie le logo Coca- Cola et change les lettres pour Ebola. Il utilise également le slogan du fabricant américain de boissons gazeuses. L'ajout de la phrase " Made in USA " suggère que l'artiste semble soutenir une théorie du complot. 



Kidult semble faire référence à un article écrit par le Professeur Cyril Broderick intitulé "le SIDA fabriquée par les laboratoire de l'Ouest des États-Unis?, publié dans le journal libérien Daily Observer. Ce n'est la première fois que Kidult utilise son art pour mettre en lumière des questions sociétales contemporaines. Il a gagné en notoriété en saccageant plusieurs boutiques de créateurs afin d'attirer l'attention sur les dangers du consumérisme excessif.