Interview: Raashan Ahmad, Globe-Trotter & Touche à tout

Amateur de voyages, Raashan Ahmad est le symbole même de l'expression "ouverture d'esprit". Son parcours personnel est l'image de sa musique, à moins que ce ne soit l'inverse. Un an après la sortie de son troisième album Ceremony et à l'aune d'un passage dans l'Hexagone, voici un recueil de mots échangés avec le Californien. 


Qui est Raashan Ahmad ?
Je ne sais pas encore . J'essaye toujours de le déterminer.

Quelle est l'histoire que raconte votre dernier album "Ceremony" ?
Une cérémonie est , par définition, «un événement de signification rituelle , effectuée pour une occasion spéciale " cet album est fait avec mes amis de partout dans le monde. Je voulais rier le monde de la musique sur cet album et réunir les différentes cultures / musiques / expériences. Il s'agit de la « cérémonie » . Avec tous ces échanges partagés à travers les frontières, je voulais montrer aux gens que l'on peut trouver un terrain d'entente partout dans le monde.


Pouvez-vous en dire plus sur le processus de création du LP ?
Oui. J'ai fait cet album sur la route . Je voyage partout avec mon micro  et je fais des rencontres avec des producteurs / groupes / beatmakers, puis je collecte ce que j'ai recueilli et j'écris en tournée avec l'influence des gens et des lieux . Pour finaliser l'album, je suis allé au sud-ouest des États-Unis et on a installé un studio temporaire au milieu du désert dans un bus old school. J'ai ressasé tout les choses vécues au cours des mois puis j'ai essayé de faire un ensemble de chansons cohérent qui s'assemble pour raconter l'histoire de l'album et ma vie de l'époque .



On note que vous voyagez beaucoup . L'essence de votre inspiration se trouve t-elle dans la découverte de nouveaux lieux? ( Voyages nourrissent votre art )
Oui ! De la prière du matin, en Algérie à la danse dans les rues du Brésil en passant par la méditation dans certains déserts des États-Unis. Mes yeux s'ouvre à beaucoup de choses et je me sens toujours inspiré.


Comment vous voyez-vous dans ce monde malsain?
J'ai souvent ce débat avec mes proches. Je suppose que je suis un éternel optimiste , mais je ne pense pas que nous vivons dans un monde malsain . Bien qu'il y ait tant de mal, je pense qu'il ya beaucoup plus de bonnes personnes vivant une bonne vie et faisant de leur mieux pour être de bonnes personnes. Je pense que d'une manière nous voyons plus de mal que de bien dans la société. Je ne suis pas en train de dire que tout un tas de méchanceté et le mal n'existe pas; c'est pourquoi la vie est parfois "trop belle à la haine, et trop laide pour être aimée " mais je m'efforce d'avancer avec humilité et gratitude et j'essaye d'écouter et d'apprendre auprès d'un maximum de personnes tout en continuant ma lutte contre l'oppression et pour l' expression de la vérité .

Crédits Photo: Nova


Si vous étiez :
Un pays ?
Je dois tout voir avant de pouvoir répondre à cela.


Une ville ?
Altadena ( où j'ai grandi )

Un sport ?
Le soccer. 

Un athlète ?
Mec ... Jordan ! ( Michael Jordan )

Une autre célébrité ?
Mandela

Un personnage imaginaire ?
Un croisement entre un ptérodactyle et le guépard avec mon cerveau et la capacité de transformer mon apparence..ou Thor

Un moment historique ?
Le début des années 80 dans le Bronx dans les parcs lorsque le hip-hop naquit.

Un repas ?
Des lasagnes, du pain à l'ail et au fromage, le tout accompagné d'un punch aux fruits

Un rappeur ?
Nas...ou Rakim hmm ... KRS ONE voire Q-tip !

Un chanteur ou une chanteuse ?
Billie Holiday


Un artiste ?
Le photographe Gordan Parcs.

Un film ?
Beat Street.

Un livre ?
Le cadeau - Hafiz

Avez-vous un plan de carrière ? 
Devenir accompli , continuer à me remettre en question , améliorer les choses et aller de l'avant.


Quel sera votre prochain mouvement dans l'industrie ?
Probablement un projet collaboratif . Je vous annoncerais bientôt avec qui ...


Quelle est la date de votre prochain passage en France?

Je vais faire des spectacles en Juin / Juillet !