Les Flatbush Zombies sortent enfin leur second projet officiel

A l'heure où la différence qualitative est infime entre un album et une simple "cassette". Le trio des Flatbush Zombies arrive à point nommé en ce début d'automne avec BetterOffDEAD. Plus mature et complet que D.R.U.G.S, à moins que l'effet d'effervescence n'ait disparu, ce projet donne encore un peu plus de corps à la trame dépravée, authentique et urbaine du groupe.


19 tracks c'est long parfois trop mais ici on s'y retrouve étant donné l'attente interminable qui a précédé la publication de la tape. On retrouve énormément d'inédits parmi les rares morceaux déja connus comme MRAZ ou Palm Trees. Erick Arc Elliott aux manettes et parfois au micro, Meech et Juice focalisés sur la performance vocale, le cocktail fonctionne avec brio. L'alchimie des trois artistes est palpable et leur donne une couleur sonore propre. Pendant que "certains" s'autoproclament symboliquement Roi de New-York, les activistes réellement natifs de la Grande Pomme effectuent leur mission avec talent et efficacité. Tout le mouvement Beast Coast s'émancipe des codes. Ce n'est encore qu'une mixtape, le temps dira si les "zombies" du quartier de Flatbush (Brooklyn) passeront le cran supérieur. Non, non, ça ne sera pas forcément mieux pour nos oreilles s'ils en viennent à périr ou à finir dans un état végétatif à cause du tétrahydrocannabinol.