Curren$y et Wiz Khalifa rendent hommage à Bobbi Humphrey

Depuis quelques mois, les albums collaboratifs sont légion. Plus ou moins probables, ces récentes associations ont donné lieu à de franches réussites (9th Wonder X Buckshot, Freddie Gibbs X Madlib ou Ghostface Killah X Apollo Brown) dans leur majeure part. Curren$y et Wiz Khalifa avaient déjà travaillé sur un projet commun avec la mixtape How Fly. Les deux fumeurs "professionnels" ont remis le couvert pour un EP de 6 titres avec une partie instrumentale grandement reprise de l'oeuvre de la flûtiste Bobbi Humphrey. 

01. Cabana
02. Landing
03. The Blend
04. Toast
05. Revenge and Cake
06. For Her


Le blues est pour le rock ce que représente le jazz pour le rap, l'origine. Live In Concert n'est pas une compilation de morceaux interprétés en concert par les deux artistes, c'est simplement le titre du EP.  Curren$y annonçait il y an que les deux rappeurs étaient de retour en studio pour travailler sur ce qui devait être à l'époque une mixtape. En raison de problèmes de droits sur samples de l'album Fancy Dancer de Bobbi Humphrey, la mixtape a été modifié en EP. Ainsi le projet a dû être repoussé au 20 Avril de cette année. Ce n'est pas la cassette espérée par tous mais c'est déjà la finalité de quelque chose.

Les carrières de Wiz Khalifa et Curren$y se sont envolées après la sortie du projet How Fly en 2009. Mais alors même que les deux rappeurs disposent d'un engouement ascendant depuis, les fans ont longtemps demandé à ce que leurs protégés rééditent ce genre d'initiatives collaboratives. C'est donc leur deuxième effort commun qui est sorti le jour du "4/20 (four-twenty)". 4:20 ou 4/20 (prononcé four-twenty en anglais) est une expression utilisée en Amérique du Nord comme une référence discrète à la consommation de cannabis et, par extension, une manière de s'identifier à la contreculture entourant le cannabis. Le 4/20 est aussi l'appellation des divers rassemblements spontanés qui ont lieu à plusieurs endroits dans le monde, à 16:20 le 20 avril (à 4 h 20 le 20 du 4e mois), où les participants militent pour la remise en cause de la législation sur le cannabis, et pour promouvoir la recherche et le développement le concernant.
Tous deux fumeurs qui se respectent et le revendiquent fièrement, Spitta et Sean Khalifa ne pouvait pas choisir un autre jour pour promouvoir leur EP.




Sampling ou Fainéantise?


Le constat est simple. L'ambiance soulful-jazzy qui se dégage du disque est appréciable. Rien à reprocher à la musicalité des deux intéressés. Wiz Khalifa n'a pas perdu son flow même si la teneur de ses textes s'appauvrit au fil des projets qu'il concrétise. Quand à Curren$y,on aurait souhaité le voir prendre plus de poids dans les morceaux. On aurait également pu s'attendre à des refrains, ponts ou autres effets de différenciation avec l'album de Barbara Ann "Bobbi Humphrey"
Live in Concert apparaît comme une tentative plus ou moins convaincante de satisfaire les fans. C'est un agréable accompagnement de printemps et d'été qui devrait notamment ravir les plagistes, fumeurs de cannabis et autres épicuriens des beaux jours. Les leaders du Taylor Gang et du Jet Life Crew n'ont pas l'air de s'être grandement foulés. Ils ont essentiellement pris l'album Fancy Dancer et rimé sur chacune des pistes. Il faut d'ailleurs préciser que l'ordre d'apparition des "samples" correspond à peu de choses près à la tracklist de la flûtiste américaine. On passe un excellent moment de 25 minutes ce qui n'est déjà pas mal.



Les dernières touches en studio avant la sortie du projet