Recueil d'un génie aux troubles dissociatifs de l'identité

Tyler The Creator sort aujourd'hui son troisième album. Après Bastard et Goblin, c'est donc Wolf qui prolonge l'oeuvre du touche à tout de Los Angeles. Inspiré par Pharrell Williams, d'une réelle homogénéité, WOLF est un véritable carnet personnel où le leader du Odd Future nous permet de comprendre une partie des complexités de sa personnalité. Et s'il n'était pas fou mais seulement génial?


Tyler The Creator a un nombre impressionnants d'alter-ego. Il les fait intervenir au sein de sa série Loiter Squad ou dans certaines de ses chansons. Wolf Haley, Ace Creator ou Dr TC (La conscience de Tyler) "participent" aussi à l'élaboration de l'opus. L'introduction est d'ailleurs un exemple concret puisque trois individus y participent (Sam, TC et et Wolf). Tyler l'autodidacte du piano évoque le fait qu'il a encore progressé en terme de composition et de production. 
Le phénomène Odd Future a pris de l'ampleur depuis la fin de l'année 2010 avec Frank Ocean et Tyler The Creator en tête d'affiche. Les talents se sont développés et le rappeur producteur se charge toujours d'inviter ses acolytes pour les mettre en avant. La recette du posse-cut est encore mis à propos sur Trashwang. Un morceau avec tous les éléments les plus délurés du crew. A ce titre, la tracklist est cohérente et le choix des invités très judicieux. On voit apparaître Erykah Badu(!), Laeticia Sadler, Pharrell ou Casey Veggies (ancien membre du groupe). Hodgy Beats effectue une performance de choix dans Jamba le second single de l'album. 


Le californien a également évolué dans les thématiques qu'il aborde. Moins de misanthropie et de violence, plus de confession et de description. Taxé de misogyne et d'homophobe, Tyler The Creator s'est toujours défendu d'être anti-gay. Lui dont l'acolyte Frank Ocean a fait son coming out il y a un an. Même s'il parle parfois avec une manière crue de la gente féminine, l’amalgame entre fiction/provocation et généralité/mode de pensée a été fait de manière trop rapide. Nouvel exemple de sa facette consciente dans 48. Les conséquences fâcheuses du crack dans la communauté noire sont étonnamment développées avec un passage enregistré de Nas. IFHY (I Fucking Hate You) est une véritable déclaration d'amour. L'amour et son ambivalence: "Crazy who makes me the happiest/Can make me the saddest". Pas de méprise toutefois, l'asthmatique leader du OFWGKTA garde toute sa verve. Son énergie et sa voix rocailleuse ne se perdent pas dans de mielleuses envolées vocales. Il préfère laisser cela à ses accompagnateurs comme Frank Ocean dans Bimmer, 48 ou Pharrell dans IFHY.

Tyler The Creator a eu une enfance complexe. Près d'une douzaines d'écoles fréquentées durant son enfance, un père qu'il ne connaît toujours pas malgré le succès (Jamba), l'intéressé a malgré tout su garder le cap. Dans Slater, il s'adresse à son vélo comme à une personne, lui qui se balade maintenant dans les beaux quartiers (Shit now I kick it in the burbs). Musicalement parlant, Tyler The Creator apporte une touche jazzy, retro-soul dans Treehome95 ce qui permet à Erykah Badu de réciter avec brio sa partition en compagnie de la chanteuse Coco Maja Hastrup Karshøj du groupe Quadron. Le MC laisse la reine de la neo-soul prendre la chanson en main et n’apparaît que quelques secondes. Tout au long de l'album, les traditionnels synthés sont légion. Tamale détonne toutefois avec son rythme mid-tempo. Sur LoneWolf Haley est en séance de thérapie avec DR TC. Il se confie et révèle que le décès de sa grand-mère, une des personnes ayant le plus participé à son éducation, l'a fortement affecté.
Conclusion, WOLF représente le son d'un esprit créatif et torturé, entré en possession des bons moyens pour réaliser ses idées. Plus accessible que Goblin ou Bastard, la musique de Tyler n'en reste pas moins authentique.



1.Wolf  
2.Jamba (featuring Hodgy Beats)
3.Cowboy 
4.Awkward 
5.Domo23  
6.Answer
7.Slater (featuring Frank Ocean)
8.48  

9.Colossus  
10.PartyIsntOver/Campfire/Bimmer (featuring Lætitia Sadier & Frank Ocean)

11.IFHY (featuring Pharrell)
12.Pigs  
13.Parking Lot (featuring Casey Veggies & Mike G)
14.Rusty (featuring Domo Genesis & Earl Sweatshirt)
15.Trashwang (featuring Na'kel, Jasper, Lucas, L-Boy, Taco, Left Brain & Lee Spielman)
16.Treehome95 (featuring Coco O. & Erykah Badu)
17.Tamale(featuring Tallulah)
18.Lone