Laissons leur savoir!


C'est le 12/12/12 que le tremblement de terre a eu lieu. Une bombe a été déposée dans les bacs de iTunes par Roi HeenokNoirs et Professionnels est donc son troisième projet de grande envergure après Propagande Américaine: La Dose et Cocaïno Rap Musique: Edition Finale
La couverture ne laisse aucune place au doute. C'est du serieux et l'arsenal est présent. On peut faire un parallèle entre les armes présentes et quelques uns des artistes en featuring. Il y a plusieurs gros noms comme Raekwon et dans une moindre mesure pour les initiés G.O.D Pt.3 du groupe Infamous Mobb ou Green Money.




Roi Heenok a souvent été pris comme une sorte de clown ou de pantin par une grande partie de la sphère web voire par ses "fanatiques". Ce qui étonne dans cet album, c'est la qualité de certaines productions. Les amateurs du rap en provenance du Queens ne seront pas surpris d'y retrouver des airs de ressemblance. L'univers musical sombre New-Yorkais n'est plus forcément à l'ordre du jour mais on peut objectivement dire que Roi Heenok n'est pas que l'amuseur public mis en exergue par l'équipe de Kourtrajmé et Mouloud Achour. Ceci étant dit, les traductions littérales d'expressions américaines (qui sonnent bien en anglais mais apparaissent totalement ringardes en français)  détonnent. De plus, le flow du Roi en réelle progression comme sur Dieu Accorde Nous Ton Pardon ou Belle (???) Emballage Sans le Contenu souffre toujours d'une dérangeante inconstance. Il y a des bonnes surprises (Crack Muzik, Génocide notamment la prestation de G.O.D. PT.3) et de mauvaises habitudes (l'argot québecquois, les refrains chantonnés..).