Focus: Qui est Trinidad James


Chaque semaine, il y aura un focus sur un nouvel artiste peu ou pas connu des masses. Aujourd'hui, le tour est venu de mettre la lumière sur le fantasque Trinidad James. A la vue de son style plus qu'excentrique et son allure déjantée, on pourrait s'imaginer qu'il vient de la Grande Pomme (New-York) ou de Los Angeles, voire du Texas. Rien de tout cela, Trinidad James vit et représente la ville d'Atlanta (Géorgie) haut lieu du rap sudiste avec des représentants bien connus de la trap music comme Gucci Mane, 2 Chainz ou des superstars comme Ludacris.
En 2012, il n'y a plus de limites ou d'identité liée à une ville qui tienne, chacun développe son image en fonction de ses délires: Kid Cudi a crée son univers dark pop/rock, le crew Odd Future (Tyler The Creator en tête) symbolise le mélange entre satanisme, irrévérence et subversion, TJ fait sûrement partie de cette lignée d'artistes hors des sentiers battus.



Nicholas Williams de son vrai nom est né le 24 septembre 1987. Son premier projet Don't Be S.A.F.E (Sensitive As Fuck Everyday) est sortie à la fin du mois de juillet 2012. Ne disposant pas d'une promotion énorme, Trinidad James compte autant sur son image que sur sa musique. La tape était connue dès sa sortie par les initiés mais le personnage a vu son buzz augmenter grâce au morceau All Gold Everything. Dans ses textes, il évoque un matérialisme exacerbé, son amour du luxe ainsi que son respect envers Dieu. Pour se faire une opinion, rien de mieux que d'écouter la teneur de ce que propose l'intéressé, mention spéciale pour les sons Females Welcomed et Team Vacation.