Asaad, le mc lionceau de Philadelphie



Asaad est un artiste originaire de Philadelphie. Même si Meek Mill vampirise toute l'attention envers ce noyau d'anciennes gloires (de Will Smith le MC à Freeway en passant par Beanie Sigel), certains jeunes éléments arrivent à sortir la tête de l'eau.
Dans la mouvance du RVIDXXR KLVN (Raider Klan) de SpaceghostPurrp ou du A$AP Mob de A$AP Yams et A$AP Rocky, Asaad propose tout un univers s'inspirant du quotidien de jeune américain qu'il est dans ses textes, mais développant une appréciation relative pour l'art (en témoigne les couvertures de la plupart de ses projets) et aussi pour la provocation. Il a en effet suscité la polémique suite à la promotion de son EP 6 où l'on voyait Tupac et Notorious BIG dessinés dans une position pour le moins subjective.


Un crime de lèse majesté pour tous les penseurs, puristes et autres bien-pensants. Lui se défendait de vouloir blasphémer sur ceux qu'il considère comme "des légendes" mais voulait faire une allégorie du monde actuel avec la libération des moeurs notamment au sein de la communauté homosexuelle. Ambition discutable? La recherche de buzz prendrait t-elle le pas sur toute notion de respect? Où est ce que la limite de l'art se trouve? Asaad ne se pose pas ce genre de questions, il avance peu à peu. Sur Troy, un projet de neuf titres, il "kicke", laisse le temps à l'auditeur de savourer l'instrumental. C'est très prometteur et plutôt bien présenté, à quand le projet de 20 titres?





 
Too Real et LeatherFace ne sont pas dans l'EP Troy