Hippie Noir: ScHoolBoy Q


Troisième rétrospective TDE, après Ab-Soul et Jay Rock, le tour de ScHoolBoy Q est arrivé. Fantasque personnage, ce père d'une petite fille a tous les atouts pour être une star de demain. Une personnalité hors des clous, une présence sur scène, un certain charisme et surtout du flow ou devrions-nous dire des flows.





ScHoolBoy Q, Quincy Matthew Hanley de son vrai nom, a cette capacité de s'adapter à la production sur laquelle il pose ou même de changer d'intonation et de rythme en plein couplet. Il est né en Allemagne, mais a grandi à Los Angeles. Son parcours aurait très bien pu se terminer dans la NFL (National Football League) mais la vie de rue et une hygiène de vie discutable en ont voulu autrement. Jusqu' à l'équivalent américain de la classe de cinquième, Quincy portait des lunettes de vue, par conséquent ses petits de copains de classe le surnommaient "Schoolboy". Le Q provient de son prénom. A l'âge de 12, il devient membre du gang Crip Hoover, vend des pilules ou de l'herbe, vit à la croisée des chemins. Il évolue en tant que "voyou" jusqu'à ses 21 ans. 

En 2006, il commence à enregistrer quelques morceaux au sein d'un petit label indépendant de Los Angeles nommé...Top Dawg Entertainement. La première fois qu'il rallie le studio d'enregistrement House Of Pain, il y croise ses futurs "frères de micro" Jay Rock et Ab-Soul.



Après deux mixtapes gratuites, Q sort le 11 janvier 2011 son premier album indépendant Setbacks* avec des collaborations TDE et des productions du crew Digi+phonics. Un an plus tard son second album Habits and Contradictions est disponible en format digital et reste plusieurs jours dans le top 10 du classement iTunes des ventes. Habits and Contradictions remporte également un grand succès d'estime et offre à ScHoolBoy Q une plus grande visibilité sur la carte du hip-hop (des hits comme Hands On the Wheel ou Nightmare On Figg St). On ne parle plus seulement de Black Hippy avec Kendrick Lamar et Jay Rock mis en avant. L'équipe est composé de quatre éléments aux personnalités et univers bien distincts mais qui fonctionnent avec émulation et homogénéité. 










*Street album payant au départ, ce projet est devenu une mixtape gratuite 7 mois après sa sortie