Docteur Lupe et Mister Fiasco


Food and Liquor II: The Great American History est le quatrième album studio de Lupe Fiasco. Le rappeur de Chicago a trouvé sa place dans la grande cour des mc's par la qualité et la précision de sa plume ainsi que par son style propre à lui. Homme de goût (nommé numéro dans le top 10 des hommes les plus élégants selon le magazine Esquire), Wasalu Muhammad Jaco était le parfait compromis artiste et lyrical pour les "puristes" adeptes de la vieille école et les suiveurs des tendances actuelles. Le préquel Food and Liquor ainsi que son second effort The Cool ont été unanimement salués et reconnus autant par la critique que par le public. S'en est suivi un trajet artistique un peu plus chaotique dû à des désaccords contractuels avec sa désormais ex-maison de disques Atlantic Records. Puis en 2011, après une seule mixtape (Enemy of The State: A Love Story-2009) proposé en trois ans, Lupe a sorti son troisième opus L.A.S.E.R.S. Ces onze tracks ont semé la zizanie parmi les fans et les appréciateurs de ce lyriciste accompli. D'aucuns pensaient que la direction artistique du label avait pris sur le pas sur les volontés du rappeur. Une chose qu'il a démenti avec plus ou moins de velléité au fil des interviews. Le résultat n'a contenté personne et après une attente plus courte, nous voici donc en 2012 avec Food and Liquor II: The Great American History.

Une couverture des plus minimalistes accueille en premier lieu l'auditeur. Un moyen pour indiquer à la personne qui va écouter l'album de ne se focaliser que sur la musique. Cette volonté est quelque peu discutable pour un homme aux si multiples inspirations. Lui qui collabore avec des stylistes japonais et s'entoure d'artistes, il nous laisse sur notre faim mais ce n'est pas l'essentiel. La musique donc.

Tout commence plutôt bien, l'introduction parlée met dans l'ambiance et la seconde track Strange Fruition rappelle aux bons souvenirs des albums pré-2011.
"Now as I wander through the city goin’ mad
I see the fruits of planting evidence instead of grass
A swindled generation with no patience, full of swag"

Puis on rentre dans le vif du sujet et là l'impression est plus mitigée entre de bonnes choses:

Lamborghini Angels 
"With his crucifix inside his pocket said his mission is divine
Put his Bible on the bed and then he touched on his behind
Told him take off all his clothes and put your penis next to mine"


Hood Now(Outro)
"They gave us scraps, some of it old
We cooked it up and called it “soul”
It’s good now
It’s good now";

et des plus mauvaise comme toutes ces... "chansons" (au sens "péjoratif" du terme pour un rappeur) accompagnées par un ou une choriste. On retrouve à notre plus grand désarroi le même style de sons pop/rock et ce beaucoup trop souvent (Unforgivable Youth, Brave Heart). Le bon côté restant toujours dans les textes aux thèmes variées et parfois (souvent) sérieux. De la situation des afro-américains aux Etats-Unis à la politique intérieure, en passant par le statut des femmes, ou la remise en cause des codes, Lupe a l'esprit large et inspiré. Cela se retrouve dans ses expressions et les nombreuses figures de styles qu'il développe. Around My Way était un hors d'oeuvre d'assez bonne facture en dépit d'un clip peu recherché. Bitch Bad réussit le tour de force d'être une composition efficace entre le texte sans détour et acerbe de Lupe Fiasco et un bon instrumental. 

En conclusion, Food and Liquor II: The Great American History ne réunira pas Lupe avec sa fanbase originelle en dépit d'une qualité textuelle toujours aussi présente. Le mc a prévu la deuxième partie de la deuxième partie (non ce n'est pas une répétition) Food and Liquor II: The Great American Rap Album Pt. 2 pour une date encore inconnue


Pour acheter l'album en vente libre