Welcome to Blunnitville





La côte Ouest des Etats-Unis réaffirme son potentiel créatif avec l'émergence de nombreux artistes à l'instar de Tyga, Kendrick Lamar, Schoolboy Q, Jay Rock, The Jacka, Kreayshawn....la liste est encore longue, le groupe Overd0z est un membre majeur de cette nouvelle scène. A l'image de leur premier album, Live For Die For, Overd0z a une philosophie très simple résumée en un mot DEST.

C'est une symbolique de l'état d'apesanteur dans lequel nous serions censés évoluer après avoir consommé de la marijuana. En résumé, un mode de vie alternatif que l'on observe dans les diverses inspirations musicales. On retrouve de la funk modernisée (à l'image de ce que peut faire le génial Dam-Funk), de l'électro, du jazz, de la soul et du hip-hop dans le style californien. Cet album est sorti il y a plus de 6 mois, mais il n'est jamais trop tard pour aller à la rencontre de ces trois illuminés.



Live For, Die For donc: vivre jusqu'à en mourir, vivre pleinement, vivre et mourir avec ses idéaux... Il y a énormément d'évocations qui ressortent de ce titre. L'expression des trois MC's restant toutefois restreinte à la weed, les femmes; en somme la vie "facile" (party, chill & girls), on se laisse toutefois envoûter par la musicalité des productions, la variété des flows et la justesse des différents artistes ayant collaborés (Skeme, Schoolboy-Q pour ne citer qu'eux).


Le mieux étant de faire découvrir à tous les rêveurs (et "stoners" mot évidemment intraduisible) ce que représente la musique DESTED. Que chacun veille à fermer les yeux pour partir en voyage à Blunnitville. Vous pouvez télécharger l'album en cliquant sur les images, sur ce lien, ou l'écouter à votre guise sur le blog.