De l'art de ne pas vivre dans le passé...


Chacun de nous aime à se remémorer des souvenirs parfois bons parfois mauvais. L'essentiel serait donc d'avoir des choses à raconter tant que l'on a vécu quelque chose. Qu'est ce que la différence fondamentale entre un remords et un regret?

Un petit sourire provoqué par une simple évocation ou bien un froncement de sourcils désapprobateur, la résultante d'instants de vie qui reviennent en tête. Il y a certaines réminiscences qui peuvent même plonger dans des états de nerfs avancés, toutes ces choses et ces personnes que l'on souhaiterait oublier. Le pouvoir de choisir sur quoi se focaliser, pour évacuer certaines choses de son esprit, est inhérent au caractère et à la personnalité de chaque individu. (Dans une conversation avec une personne qui ne comprendrait pas la dernière phrase, il est de bon ton de préciser le très arrangeant "tu vois ce que je veux dire", bref passons)

Les éléments faisant le plus preuve de détachement fuient-il les soucis qui les tracassent pour se libérer ou parce que c'est l'unique solution? Le plus grand lieu commun pour rassurer ou consoler une personne est de conclure par la sempiternelle phrase ''c'est la vie". Il semble que l'on ne puisse pas lutter contre notre propre personne et face à la stupidité de certains de nos actes; dans le même temps, on se gargarise d'autant plus lorsque les décisions ont été judicieuses.

Re ou re pour...remémorer

Regrets, remords... Il est de bon ton de dire que les seconds valent mieux que les premiers. L'ignorance de faits ou le non déroulement de certaines actions est parfois beaucoup plus salutaire que les conséquences ou résultats provenant de ces mêmes faits ou actions. En d'autres mots, tout n'est pas bon à faire ou à savoir, toute expérience n'est pas forcément bonne à vivre pour en découvrir le mal qui en ressort. Toujours-est il que le diktat des biens pensants indique que dans tout évènement il y a une leçon de vie à en tirer. Comme si l'on était constamment dans le contrôle de nos actes, faisant automatiquement le lien entre les erreurs et les réussites passées et le moment présent.

D'aucuns disent donc mieux vaut des remords que des regrets. Avoir des remords c'est en quelque sorte, regretter d'avoir agi, d'avoir vu, d'avoir fait, d'avoir su. Et si, dès le départ, il ne fallait pas voir, pas faire pour ne pas.... savoir, quelle est dans ce cas la leçon à tirer?