Happy New Year, de l'histoire du nouvel an!

C'est une fête qu'il ne faut pas louper, un évènement qu'il faut absolument célébrer sous peine d'être rangé dans la catégorie des ringards ou des loosers. Si tu ne fais rien, le soir de la St. Sylvestre, tu n'es pas dans le coup. D'aucuns ne veulent vraiment livrer ses plans et c'est une chasse gardée à partir du moment où l'on a trouvé ce que l'on prévoyait de faire.



Tout ça pour se retrouver en 2012, avec tout plein de bonnes résolutions que l'on ne respectera certainement plus dès que le mois de Février pointera le bout de son nez. Mais après tout, il vaut mieux essayer de se convaincre que tout ira pour le mieux. Les jours passants, nous cherchons tous plus ou moins à nous améliorer ou tout du moins à faire en sorte que notre quotidien s'améliore. Reste maintenant à accomplir ce que l'on envisageait, il y a quelques heures.

Nous sommes à 356 jours d'une fin de monde imaginée par les Incas. D'ici là, et même si c'est très farfelu de penser à un évènement aussi tragique, il reste énormément de choses à accomplir. Welcome 2012, Adieu 2011!

One Love Everyone!