Night Confession#6 - Free Spirit

Il est tard, c'est ce que l'on appelle communément les heures impossibles. Le moment où seuls les clubbers, boulangers, journalistes matinaux ou autres éboueurs sont au front. Généralité si vous permettez. Toujours est-il que le morceau de Drake, Free Spirit est en liaison parfaite avec l'état d'esprit en présence. Ce n'est pas tant les paroles (plutôt légères par ailleurs) mais plutôt l'ambiance qui se dégage. 





Esprit libre qui ne l'est pas vraiment d'ailleurs. Il faut prendre conscience que les années avançant, les libertés se réduisent. Pour exemple, la liberté de parole. Récemment, un journal a vu ses locaux être incendiés pour une caricature religieuse (détestable par ailleurs). On ne sait pas encore si c'est une manipulation politique ou un acte de vengeance toujours est-il que le simple fait qu'ils aient communiqués aussi provocateurs fut-ils, ne leur a apporté qu'un buzz et une rédaction pleine de suie. Mais si l'on revient à des considérations plus individuelles ou individualistes, on se rend aussi compte que notre liberté est limitée même pour la parole. Pour exemple, la conduite nous indique qu'il ne faut pas tout dire à tout le monde, c'est une première restriction. Chacun utilise les confessions des autres en fonction de ses valeurs et principes. On parle à nos amis, à certains amis, on se confie sur tel sujet tout en évitant d'aborder ce dit sujet avec d'autres. Lorsque l'on s'adresse à un commerçant pour exemple, c'est un cadre prédéfini, il ne faut pas s'attendre à parler de sa vie personnelle. Ceux qui veulent "raconter leur vie" n'ont qu'à aller payer un psychologue ou voir leur maman. C'est bien sûr un cas quelque peu farfelu mais cela démontre que l'on n'est pas libre de notre expression. Il peut même arriver que l'on doute de nos plus chers confidents, ce qui nous amène à être de plus en plus calculateurs. Le plus simple n'étant pas de ne se parler qu'à soi-même?