Night Confession #8 - Le Sommeil appartient aux insouciants


L'insomnie semble être un mal chronique pour un grand nombre de personnes. L’insomnie se caractérise par de la difficulté à dormir suffisamment, au point où cela entrave les activités de la vie courante (somnolence, moins bonne attention, irritabilité, etc.). Certaines personnes dorment naturellement peu d’heures par nuit sans répercussion néfaste : elles ne sont donc pas insomniaques. On distingue 2 types d’insomnie :

-l’insomnie passagère : les symptômes sont reliés à une situation ponctuelle souvent facilement identifiable (une période plus stressante au bureau, un divorce, etc.) - ce type d’insomnie peut néanmoins durer plusieurs semaines;
-l’insomnie chronique : la difficulté à dormir doit se manifester au moins 3 nuits par semaine, durant au moins 1 mois. Il faut préciser que la limite entre ces 2 types d’insomnie n’est pas toujours claire.

Les insouciants sont ceux qui arrivent à rentrer dans de longues introspections, ils prennent le pas sur les choses qui les tracacassent. Il est plus de 3 heures du matin et le sommeil ne vient toujours pas. Comme une habitude culturelle. Beaucoup nous parleront de rythme et il est vrai que les habitudes jouent un rôle déterminant. Cependant, si après les efforts, on ne retrouve pas une relative qualité de sommeil. Il est temps de se poser des questions ou de se résigner. Autre solution, continuer à envier tous les insouciants pour qui dormir est aussi simple que de marcher.