Night Confession #3 - Névrose


D’après S. Freud, une névrose est une maladie de la personnalité qui serait due à des conflits inconscients entre les trois dimensions de la personnalité, à savoir : - le ça qui représente les forces pulsionnelles - le surmoi pour l’intériorisation des interdits - le moi qui est la fonction synthétique de la personnalité. Nous sommes tous à plusieurs égards des névrosés, lorsque l'on réfléchit à ce que l'on va faire, que l'on s'imagine des situations juste avant de les vivre. 


C'est une situation très complexe à gérer lorsque la névrose s'intensifie et prend le dessus. Être une personne cérébrale est une chose, passer son temps à se "prendre la tête" en est une autre. L'un des symptômes négatifs de la névrose est l'insomnie chronique. Une des raisons pour lesquelles, il y a ces ''night confessions" en somme.

D'une manière générale, la névrose est due à un conflit psychique non résolu (impossibilité de choisir entre 2 pulsions contradictoires, d'intégrer un interdit, de surpasser un traumatisme, ...). En fait, c'est une étape de la maturité psychique qui n'a pas été franchie. Le type de névrose dont je parle, est la névrose obessionelle. Être un personnage entier est parfois un avantage mais très souvent un défaut. Il paraît essentiel d'arriver à maîtriser ses émotions tout en montrant une infime partie de soi-même. L'essentiel étant de ne pas devenir obsédé par sa propre personne.