Is This It?


Hormis deux martiens ou quelque ermite privé du Net et de la télévision, personne n'a pas pu passer à côté de l'évènement de la semaine, la sortie de THIS IS IT. Le film reprend les vidéos exclusives et inédites des répétitions de la tournée de Michael Jackson qui devait commencer depuis Septembre. Ceci bien sûr, avant le tragique décès de l'intéressé. Par admiration envers l'artiste, je voudrais aller dans les salles obscures et lui rendre un hommage spirituel. Mais par contradiction avec ses managers et son ancien label, qui l'ont lentement tué aux médicaments, je souhaiterais boycotter les projections du documentaire.
Afin de me décider, je vais développer les deux arguments. Pourquoi j'irais ou n'irais pas, voir, contempler, "déguster"...la dernière oeuvre de MJ.




Kenny Ortega, collaborateur de longue date de Michael Jackson, a réalisé le film à partir de plus de 100 heures de matériel enregistré durant les répétitions du chanteur pour des spectacles prévus à Londres en juillet. Rappel "Mike Jack" est mort le 25 juin, à 50 ans. Globalement, les critiques sont assez dithyrambiques au sujet du documentaire et l'engouement populaire qui s'ajoute à celà est un atout de poids pour pousser les effrontés à se déplacer dans le cinéma le plus proche qui le diffuse. Michael Jackson: This Is It arrive trop tard dans l'année pour espérer une nomination pour l'Oscar du meilleur documentaire, mais le film pourrait se qualifier pour d'autres grands honneurs, dont l'Oscar du meilleur film.
Autre chose, ceux qui l'ont vu (professionnels ou amateurs de l'entertainment) affirment qu'il rétablit la réputation de Michael Jackson en tant que maître du divertissement. Il nous montre toutes les coulisses, le respect des danseurs envers leur "maître", le travail de précision extrême de l'artiste, les chorégraphies magnifiquement orchestrées. Je ne spoilerais pas plus, surtout à partir d'écrits emplis de subjectivité et encore moins sur une oeuvre que je n'ai pas vu.


Les raisons pour remettre en question le but de ce documentaire sont nombreuses. Tout a commencé par la famille du King of Pop, incarné par le tyrannique Joe Jackson père de la star, qui a émis des doutes sur la présence effective de la star sur toutes les prises: "Ce film fait appel à des doublures. Les médias vont le descendre en flammes."
Détrompe toi "Mister Opportunisme" déclarant il y a peu que son fils "rapportait plus mort que vivant". Cependant si les rumeurs sont avérés, le film perdrait une grande partie de sa crédibilité d'oeuvre et même de témoignage vis à vis de la star défunte.
Autre chose, si il y a une majeure part de critiques positives, certains journaux comme le New York Post et Le Point ne sont pas allés dans la dentelle pour dézinguer le documentaire. Le canard américain a taxé le film "d'évènement morbide arrivé juste à temps pour Halloween" alors que le journal français compare This Is It à un "bricolage douteux". Enfin, un site composé entre autre de fans mais également de personnes ayant accompagnées la star durant ses derniers mois, risque de faire grand bruit. "This is not it" rédige plus dune dizaine d'arguments sur l'exploitation dont Michael Jackson fait lobjet. Il stigmatise Sony, le distributeur du film-documentaire, et AEG, promoteur de la tournée du chanteur qui n'a jamais eu lieu. Kenny Ortega et son manager Franck Dileo sont également visés.
Regardez le clip sur ce lien

Résultat de la pêche aux informations, même si le succès et l'engouement actuels sont indéniables. Je pense que je ne regarderais ce documentaire que dans quelques mois ou années, le temps de prendre du recul par rapport à toute cette histoire.